Carnet de Luce Lamarche

Luce
Luce Lamarche
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le saule en dix versions

Nous connaissons tous le saule pleureur ou saule blanc, cultivé pour son long feuillage sur des branches retombantes. Mais, au Québec seulement, on compte 40 espèces de saules, tous de la famille salix et que les sources consultées présentent comme des arbres ou arbustes ayant diverses particularités. Quant au saule pleureur, il peut atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur et certaines villes l’interdisent vu les dommages que ses racines peuvent causer aux infrastructures souterraines. Son écorce a cependant des propriétés médicinales contre le rhume. Les sortes répertoriées et illustrées sur Internet font voir un autre saule pleureur, le caprea qui est plus court, à peine 2 mètres, cultivé pour son port pleureur et ses chatons. Les autres sont décrits comme des arbustes : l’apoda, à croissance lente et à chatons, cultivé pour son feuillage; l’helvetica, 60 cm de haut sur 30 de large, utilisé comme plante de rocaille; le maculé ou crevette, au feuillage taché de blanc et aux nouvelles pousses roses, hauteur 150 cm; l’arctique ou osier rouge à feuillage teinté de bleu, peut atteindre 3 mètres et sert à faire des haies; le tortueux est un arbre ou grand arbuste (5 mètres), cultivé pour ses rameaux sur des branches tordues; l’argenté, environ 1 mètre et à croissante lente, sert souvent pour les paniers suspendus, ses feuilles ovales sont recouvertes de poils argentés. Et, le plus hâtif en saison, le saule discolore, considéré comme un arbuste sauvage, pousse partout au Québec et ses bourgeons précoces sont une véritable manne pour les insectes pollinisateurs comme les abeilles qui sortent du repos hivernal et qui ont un besoin crucial de nectar pour leur survie, selon les rédacteurs de la Page Nature du Messager de Saint-Antoine, Alexandra L’Heureux-Bilodeau et Carl Bouchard. Ces derniers ajoutent qu’il peut pousser par rhizomes (racines faisant des tiges) ou en plantant une branche verte qui prendra racine (bouture) mais assez loin d’un bâtiment, ses racines s’étendent et peuvent endommager les fondations. Il est plein de «minous» ou chatons fournis par ses bourgeons et peut atteindre 6 mètres. Écorce comestible, feuilles riches en vitamine C et les rameaux, une fois pelés, s’ajoutent aux salades.

Les inscriptions au Vieux Moulin

Les habitués du Centre du Vieux Moulin et toutes les personnes désirant suivre l’un des nombreux cours offerts aux 50 ans et plus pourront s’inscrire du 9 au 17 septembre (à partir de 17h) au 7644 Édouard, angle 4e Avenue. Ces inscriptions valent pour la session Automne qui débute le 26 septembre pour se poursuivre jusqu’au 5 décembre. Info : 514-367-5000.

Souper spaghetti pour Mira

Le jeudi 8 septembre, à compter de 17h30, tous les amateurs de spaghetti sont invités à un souper qui aura lieu à la salle Savard de l’Auditorium de Verdun, en vue d’aider une jeune fille, Pascale Dupuis, à faire l’ascension du Kilimanjaro, au profit de l’organisme Mira. Animée par Alain Laroche, cette soirée promet de l’entrain avec vin et bière, prix de présence, encan silencieux. Coût du billet 20$. Info et réservations : Fernande Laroche, 366-6991.

Service religieux et militaire

Le dernier hommage rendu à Jean Monière, retraité de l’armée après 27 ans de services, a donné lieu à une cérémonie impressionnante, tant au Salon funéraire qu’à l’église de St-Amable, le 20 août dernier. Les trois drapeaux, Canada, Armée et celui de son régiment ainsi que les bérets du vétéran de 57 ans entouraient l’urne contenant ses cendres. Avant la remise du drapeau à sa famille, l’un des militaires présents a relaté la carrière du défunt et expliqué la valeur des trois médailles ornant son uniforme, les mêmes méritées par Jean pour son dévouement et son esprit inventif, fort utile en bien des occasions. Grande assistance au Salon et à l’église où, pendant l’office, plusieurs témoignages furent rendus par des proches et collègues de l’armée, le célébrant pour sa part, dans un sermon fort vivant, a souvent alterné paroles et extraits de chansons connues «parlant plus au cœur qu’à la tête» pour exprimer l’assistance à autrui. La belle voix féminine dans le chœur a mis une touche de solennité à cette messe en mémoire de l’être cher qui a perdu la vie en aidant son prochain. Une consolation pour son père Laurent et ses deux sœurs Lise et Renée ainsi que tous leurs proches.

Plusieurs personnes de LaSalle assistaient aux funérailles.

Anniversaires

À une gentille dame oubliée la semaine dernière, Marjolaine Jacques, bons souhaits en cette octave de son anniversaire le 19 août! Et nos meilleurs vœux à Françoise Girouard (Messager) le 28 août!

Âge d’or Ste-Catherine-Labouré

Début des cours de danse en ligne lundi 12 septembre, 13h30-15h, sous-sol de l’église, 448 Trudeau (3$). Le 16 septembre, danse en ligne, 19h-20h, et en alternance avec la danse sociale (5$) avec le professeur Pierre Senneville. Vers 21h, buffet. Carte de membre (à la porte) 5$. Info : Atala Gratton, 366-4456, Claire McCann, 366-5280.

Club Renaissance/Âge d’or NDSC

Reprise le 7 septembre : cours de danse en ligne et cartes à l’école Ste-Geneviève. Quilles amicales au salon G Plus. Info : Renée Panneton, 366-3510, Claire Proulx, 368-8074.

Âge d’or St-Télesphore

Cours de danse en ligne mercredi 7 septembre, 13h-15h, aréna Dollard-St-Laurent, avec Michel Laporte (4$). Le 8, cours de danse en ligne de19h à 20h, et danse jusqu’à 22h suivie du buffet. Carte 5$, les soirées dansantes 5$. Info : Roger Pinard, 367-4665, Ghislaine Pelland, 365-0501.

Organisations: Page Nature du Messager de Saint-Antoine, Centre du Vieux Moulin, église de St-Amable Armée école Ste-Geneviève

Lieux géographiques: Québec, Kilimanjaro, Jean Monière Canada LaSalle

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires